Caen Futsal Club : site officiel du club de foot de Caen - footeo

La mauvaise réputation

29 septembre 2017 - 12:45

La récente qualification des Bleus du Futsal à l'Euro 2018 (en Slovénie) va t-elle changer le regard de certains ?

Quand je dis certains, je pense aux techniciens  du foot « herbe » qui peinent encore aujourd'hui à laisser leurs joueurs prendre du plaisir sur les parquets.

 

Le futsal n’est pas une version générique du football, l’idée, c’est qu'il s'agit certes d'une variante mais aussi d'un sport à part entière avec ses exigences propre.

En France, la plupart des entraîneurs pensent que les joueurs de salle sont pour tous des dribbleurs, des fainéants qui ne pensent qu'à marquer et des mecs qui contrôlent le ballon avec la semelle.

Ce n'est pas le cas, il faut comme dans une équipe à 11, trouver l'équilibre nécessaire, produire du jeu, défendre en bloc, non le futsal n'est pas que du foot spectacle dans un gymnase.

L'équipe de France nous a démontré cette semaine, qu'il ne suffisait pas de savoir attaquer, défendre reste un principe de base.

 

Le mot équipe ne peut mieux porter son nom qu'au futsal, on attaque et on défend en équipe, aucun joueur ne peut se permettre de se cacher sur le terrain comme on peut le constater en herbe.

 

Les détracteurs parlent de solistes en évoquant les futsalleurs, il est vrai que sur un terrain à 11 aucun joueur ne dribble jamais;) ..plus sérieusement cette pratique renforce réellement la cohésion d'un groupe, on se bat les uns pour les autres.

 

Pour les joueurs évoluant sur les 2 surfaces, le futsal constitue un bon complément.

Les joueurs qui passent par la salle apprennent d’autres choses.

Ils améliorent leur technique, leur gestion du pressing et ils gagnent en vision.

Les joueurs de futsal sont capables d’apporter une vraie plus-value à une équipe à 11, moins physiques (peut être) et plus techniques.

 

Il faut cependant avouer que pendant très longtemps, les entraînements de futsal consistaient uniquement à mettre un ballon au milieu du terrain et à jouer sans consigne particulière ni objectif concret.

 

Il était donc totalement logique que les entraîneurs de foot « herbe » ne reconnaissent pas l'intérêt de ces séances.

 

Depuis quelques saisons, les séances se rapprochent de celles du « cousin » en herbe, le contenu est fourni, cohérent.

Les coachs sont demandeurs de formations mise en place par la ligue, peut être faudrait-il convier les sceptiques à venir observer des séances afin de faire évoluer leur regard sur cette pratique qui ne demande qu'à poursuivre son éclosion ??

 

Notre sport souffre à ce jour d'un problème évident de reconnaissance, quel média a salué la qualification des Bleus à l'Euro ?

C'est pourtant quelque chose d'historique, jamais dans l'histoire de notre sport la sélection nationale n'avait participé à un événement majeur !

 

Au Caen Futsal Club nous sommes disposés à accueillir les coachs qui souhaiteraient assister à un entraînement, échanger en bonne intelligence dans le respect de nos 2 pratiques !

 

Gaël

Pour le CFC

Commentaires

Aucun membre ne fête son anniversaire ce mois-ci.